Recommandations et consignes avant de se lancer sur le tapis

Sont présentées dans cette page des recommandations concernant la pratique individuelle et des consignes à propos du fonctionnement de l’école. Chaque pratiquant est tenu de connaître ces informations et d’en imprégner sa conduite.

 

Joie, tranquillité, concentration, patience, observation, souffle et énergie, persévérance dans la régularité : autant de qualités construisant la richesse de la pratique individuelle. Elles se cultivent par l’expérience vécue sur le tapis, et en dehors.

Ecoute, bienveillance, attention, respect, participation, anticipation : des qualités pour vivre harmonieusement sa démarche individuelle de pratique au sein de la structure de l’école et du groupe des pratiquants et des enseignants.

Certains styles de Yoga, comme l’Ashtanga Yoga, sollicitent profondément le corps, à proportion de l’engagement du pratiquant. Pour débuter, ou pour une reprise de la pratique, nous demandons un certificat d’aptitude à la pratique du Yoga au futur pratiquant s’il n’a pas de pratique sportive ou physique régulière ou s’il a un problème de santé. Ce certificat s’obtient auprès de son médecin, après consultation. Il en va de même si un problème de santé apparait en cours de saison.

Pour des raisons de sécurité, nous demandons expressément aux pratiquants de communiquer avec leurs enseignants sur leur état de santé.

Les femmes qui apprennent qu’elles sont enceintes doivent immédiatement informer l’enseignant(e) afin que leur pratique soit adaptée.

En Inde, traditionnellement, les femmes ne pratiquent pas pendant les deux premiers jours de leurs règles. En cas de maintient de la pratique, il est recommandé d’engager moins d’intensité et de supprimer certaines postures. Prévenir l’enseignant(e) avant le cours pour que la pratique soit ajustée.

En cas de blessure ou de douleur avertir l’enseignant(e) avant le début du cours afin que cette situation particulière puisse être prise en compte et que les ajustements et les variantes de postures soient adaptés.

Nourriture et boisson

Il est conseillé de pratiquer l’estomac plutôt vide. Il est recommandé d’attendre trois heures après un repas “normal” avant de pratiquer.

Il est recommandé de ne pas boire d’eau pendant le cours. Les bouteilles d’eau restent dans le vestiaire.

Soi… et les autres

Pour des raisons évidentes de bon sens et de respect, à chaque cours l’hygiène corporelle et vestimentaire doivent être irréprochables. Le tapis doit être lavé régulièrement.

En Ashtanga Yoga, pour éponger la transpiration, il est de coutume de déposer une petite serviette soigneusement pliée à côté de son tapis.

Les parfums sont à proscrire. Certaines odeurs et senteurs peuvent entraver la respiration et incommoder les autres pratiquants.

Une attitude consciente et fluide

Avoir réservé sa place sur le logiciel de réservation jYogui avant de se rendre au cours.

Connaître le digicode de l’immeuble permettant d’accéder à la salle où a lieu la pratique (Mysore 2814 E ou Bliss 6821).

Arriver 10 minutes avant le début du cours : éviter d’arriver en retard.

Le téléphone portable est silencieux dès l’entrée dans le vestiaire.

En Ashtanga Yoga, éviter d’entrer dans la salle pendant le mantra de début de cours.

Ne pas déposer son téléphone, ni tout autre objet personnel (bijoux, montre, lunettes, clés…), à côté de son tapis.

Lorsque la pratique personnelle est terminée alors qu’ils restent des personnes en savasana, le rangement du matériel, le passage au vestiaire et le départ de l’école se font avec discrétion.

Le vestiaire

L’école n’est pas responsable des vols ou des pertes dans les vestiaires. Le temps du cours, les objets personnels de valeur peuvent être déposés à l’entrée de la salle.

Matériel de yoga

Au cours de la pratique du matériel appartenant à l’école : couvertures, blocs, sangles, bolsters peuvent être utilisés. A la fin du cours le matériel emprunté doit être rangé consciencieusement, les couvertures soigneusement pliées.

Pendant le cycle d’accueil l’école prête un tapis de Yoga. Ensuite chaque pratiquant doit posséder son propre tapis de yoga.

Laisser son tapis à l’école…

Les pratiquants réellement réguliers peuvent laisser leur tapis personnel à l’école (salles Mysore et Bliss) dans les rangements prévus à cet effet. Le tapis personnel doit alors être équipé d’un sac de protection. Les deux, tapis et sac, doivent être identifiables par un marquage indiquant prénom et nom.

Chaque fin de saison (30 juin) les pratiquants entreposant leur tapis à l’école doivent le reprendre le temps de l’interruption des vacances, à l’exception de ceux qui pratiquent à l’école pendant l’été. Les rangements dédiés à entreposer les tapis sont vidés en fin de saison. Les tapis délaissés, c’est à dire ni récupérés en début d’été, ni utilisés, ni réclamés à la rentrée de septembre suivante sont mis à la cave. Ces tapis sont ensuite redistribués à de jeunes cercles de pratique au bout d’un semestre.

Carnet d’adresses

Pour avoir la certitude que les lettres d’information et les emails du logiciel de réservation jYogui ne se retrouvent pas dans les spam, il est conseillé de noter les adresses des emails employés par l’école dans le carnet d’adresses de sa boite de messagerie ; voir les adresses à l’école.

Interruption de la pratique

Quand c’est possible nous apprécions d’être informés par les élèves des interruptions non programmées de la pratique, par email.

Dans le feu de la pratique…

Il n’est pas rare d’occulter les aspects administratifs de son engagement à l’école. Par la force de l’expérience un règlement a été créé dont chaque élève doit obligatoirement avoir pris connaissance pour pratiquer. Ce règlement, et les textes auxquels ils se rapportent, sert d’unique référence pour le fonctionnement de l’école et la gestion des litiges.

 

Merci de votre attention et place à la pratique…