Ashtanga Yoga

Ashtanga Yoga

Progressivement, depuis son apparition au début du vingtième siècle, l’Ashtanga Yoga est devenu un Yoga référent au rayonnement planétaire. Il se caractérise par son dynamisme ludique et énergisant, pulsation vivante de la progression organique des séries de postures (asana).

Histoire

C’est à cette pulsation que de déploiement et de résorption que renvoie le concept sanskrit de Vinyasa que l’on peut traduire dans un premier temps par « processus et enchainement » : dans le déroulé de la série, les asanas sont maintenus quelques respirations et enchainés les uns aux autres par un continuum précis de mouvements au rythme de la respiration profonde du pratiquant. 

La notion de vinyasa est fondamentale en Ashtanga Yoga. Sa mise en pratique induit d’autres notions techniques liées aux dynamismes corporels, au souffle, à la concentration, à l’énergie… Ce Yoga est souvent nommé Ashtanga Vinyasa Yoga.

Cette forme particulière de Yoga est apparue  en Inde du sud, dans la ville de Mysore. Il a été progressivement actualisé par le grand Yogi et érudit Krishnamacharya à partir de textes techniques anciens (cf texte « Yoga Korunta »). Originairement, avant d’être réunies et synthétisées dans la forme actuelle de l’Ashtanga Yoga, ces séquences de postures et de respirations basées sur le principe du vinyasa étaient dénommées Vinyasa Krama.

Prenant la direction de ce Yoga à la demande de Krishnamacharya, son 1er discipline, Pattabhi Joïs, en devint le Guru jusqu’à sa mort en 2009. Son petit-fils, Sharath Joïs, lui succède actuellement à Mysore.

Le principe et le style du vinyasa directement issus de l’Ashtanga Yoga ont été utilisés en Occident pour créer des formes connexes récentes parmi lesquelles on peut citer le vinyasa Yoga, le power Yoga, le prana flow…

La pratique de l'Ashtanga à l'école

Cours de Yoga

Le cours de Mysore style

Dans ce cours de référence en Ashtanga Yoga qui porte le nom de la ville indienne où a été créé ce style de Yoga, chaque pratiquant, indépendamment des notions de niveau et de performance, déroule son programme des séries de postures sur son rythme personnel de respiration.

La séquence de postures a généralement été mémorisée en Série Dirigée ou appris progressivement en Mysore Style. Des presque débutants côtoient des pratiquants ayant des décennies d’expérience. L’enseignant.e intervient auprès de chacun individuellement par des ajustements physiques et/ou des consignes. La qualité et la pertinence des ajustements et des consignes dépendent du niveau de l’enseignant.e.

Le cours de série dirigée

Comme son nom l’indique, pendant ce cours l’enseignant(e) dirige le groupe d’élèves dans la pratique des séries d’Ashtanga Yoga avec des consignes et un rythme collectifs. Les consignes sont générales, il y a peu ou pas d’ajustement, le rythme est davantage marqué par le comptage verbalisé du vinyasa et des respirations par l’enseignant.e ainsi que par le ressenti de synchronisation du groupe.

Il peut y avoir des déclinaisons de la Série Dirigée en fonction du public auquel elle s’adresse.