Ecole de yoga de Mysore

Yin Yoga

 

Le Yin Yoga est une forme de pratique statique dans laquelle les postures (asanas) sont maintenues plusieurs minutes. En réponse à la prolongation de la sollicitation, le corps se détend tout en modifiant son agencement dans la posture, son alignement. Parallèlement, cette durée offre un temps d’observation intérieure qui permet la prise de conscience des tensions. Accompagnant le mouvement d’alignement et de détente physiologique du corps, la reconnaissance progressive des résonances de nos tensions sur les plans du corps, du souffle et de l’esprit nous invite à lâcher prise et à nous régénérer.

Une vingtaine de postures, généralement au sol, forment l’ossature de ce style. La pratique favorise le sentiment de détente, la profondeur de la respiration, la réparation des tissus corporels, la convalescence physique et psychique, l’assouplissement et la circulation de l’énergie… Elle s’adresse à un public large. Certaines personnes étant plus limitées dans leur mobilité, chaque posture peut être adaptée jusqu’à un certain point en ayant recours à des variations et des supports tels que des coussins, des blocs, des couvertures, des sangles…

Si l’on réduit la pratique de Yoga à sa dimension physique, il est intéressant de noter que les Yogas dynamiques comme l’Ashtanga Yoga sollicitent en premier lieu les muscles et les tendons, notamment les muscles striés rouges plus puissants et plus périphériques. Le Yin Yoga, comme les autres formes statiques, s’adresse à des qualités musculaires et ligamentaires plus profondes : les muscles posturaux blancs, les ligaments, les fascias, les tissus conjonctifs. C’est pourquoi le Yin Yoga est aussi une alternative intéressante pour équilibrer les pratiques physiques intenses, quelle que soit leur nature.

Dans les traditions orientales, la connexion entre ce type de travail postural long et la qualité du flux énergétique dans les corps (à travers les nadiou les méridiens) est établie de longue date.

Comme pour tous les Yogas, les fruits de la pratique ne sont pas tous donnés mécaniquement. Une partie importante de la qualité de l’expérience provient de la qualité de présence et d’ouverture que nous allons engager. Aussi, selon le jour et les qualités d’écoute et d’attention mises en œuvre, nous pouvons vivre la pratique tantôt comme un moyen, quelquefois obscur et peu confortable, de nous assouplir et de nous détendre, tantôt comme une méditation profonde et lumineuse.