Trungpa Rimpoche

Dans une veine proche de la tradition zen, Trungpa Rimpoche précisait dans les années 1970 – 1980 un point essentiel à propos de la méditation.

 

La méditation ne consiste pas à essayer d’atteindre l’extase, la félicité spirituelle ou la tranquillité, ni à tenter de s’améliorer.

Elle consiste simplement à créer un espace où il est possible de déployer et défaire nos jeux névrotiques, nos auto-illusions, nos peurs et nos espoirs cachés.

Nous produisons cet espace par le simple recours à la discipline consistant à ne rien faire.

A vrai dire, il est très difficile de ne rien faire. Il nous faut commencer par ne faire à peu près rien, et notre pratique se développera graduellement.

Ainsi la méditation est-elle un moyen de brasser les névroses de l’esprit et de les utiliser comme partie intégrante de la pratique.
Pas plus que le fumier nous ne jetons ces névroses au loin ; au contraire, nous les répandons sur notre jardin et elles deviennent partie de notre richesse.